Beautiful artefacts, beautiful organizations — La beauté au service du design dans les organisations

Alexis  | 20 nov 2020

Une conférence toute en beauté du cycle Intersection qui cherche à mettre en évidence la faculté du beau à prendre soin du bien-être de chacun au travail. C’est à travers un projet de santé et de conception d'environnements de travail que Denis et Marion, nos spécialistes en la matière, vous racontent l'importance de la beauté dans le design et comment elle peut transformer de manière concrète et durable une équipe, des processus, une organisation. Replay (in English).

Intersection20 est la conférence internationale consacrée à l’Enterprise Architecture. Concevoir de meilleures entreprises est l’ambition commune de ses participants. 

Nous le savons, lorsqu’une organisation (privée ou publique, à but lucratif ou non) conçoit un service, elle se transforme et bouscule un fonctionnement établi. Elle fait évoluer son modèle économique, elle peut servir des usagers ou clients nouveaux, nécessiter d’autres équipements, et même transformer le travail de ses équipes. 

Soucieux de voir les services que nous concevons réellement voir le jour et durablement enchanter le quotidien de chacun, nous prêtons une attention particulière aux incidences organisationnelles du design d'un service. L’entreprise a-t-elle les compétences pour offrir ce service ? Ou encore ces deux équipes qui doivent collaborer disposent-elles des bons outils ?

Denis Pellerin, Design Director et co-fondateur de User Studio, s'intéresse aux sujets de la santé dans le design et c'est la raison pour laquelle il a co-créé, il y a 7 ans, Care & Co — l’agence de design au service du parcours de soins. Marion Desclaux, Strategic Service Designer chez User Studio, porte depuis longtemps l’intérêt que User Studio accorde à ces questions d’expérience collaborateur, tout à fait complémentaires de l'expérience utilisateur. Un sujet que nous prenons très au sérieux notamment avec nos partenaires Open Communities. Tel était le cas du projet de restructuration des urgences du Centre Hospitalier de Cholet en 2019.

Invités à partager un cas d’étude dans le cadre d'Intersection20, ce récent projet aux urgences de Cholet nous est apparu comme la parfaite illustration de l’interdépendance du service et de l’organisation. Lors de leur intervention, nos deux designers démontrent combien, dans un système hospitalier contraint et souffrant de problèmes organisationnels, la conception d’un service peut encourager à travailler des sujets plus sensibles.

Quelques points à retenir :

  • L’hôpital est un environnement très contraint (réglementaire, technique, économique) qui contrarie les initiatives, et laisse — étonnamment ou pas — peu de place à la sensibilité des individus.
  • Traiter de problématiques sensibles comme la coopération entre des équipes sous tension nécessite de bâtir de la confiance. Dans des conditions difficiles telles que celles-là, partir de sujets enthousiasmants aux vertus indiscutables peut être efficace. En premier lieu, nous nous sommes intéressés à l’attente, un sujet tant symbolique que périphérique aux expertises et aux actes de soin.
  • Repartir de l’expérience des patients et des publics en général est très revitalisant pour des équipes qui, soumises à des protocoles et des normes, peuvent perdre de vue leur vocation première de prendre soin.
  • “Prendre soin” peut s’exprimer de multiples manières. En concevant un environnement qui accorde de l’importance à la dimension esthétique, l’hôpital démontre qu’il prête attention à ses publics. Il montre que les équipes se soucient aussi de la sensibilité et des émotions des patients, familles, accompagnants.
  • Travailler la qualité de l’expérience pour les usagers invite mécaniquement les professionnels à s’interroger sur leur expérience de travail, pour la rendre elle aussi plus désirable. Enjeu on ne peut plus actuel !

Beautiful artefacts Beautiful Organizations — conférence du cycle Intersection20. En replay (30 minutes, in English).

Envie d’aller plus loin ? 

Qu'est-ce que l'Appreciative Inquiry ?  Cette méthode de conduite de changement se focalise sur le positif déjà présent dans l’organisation. L’AI, modélisé par les chercheurs David L. Cooperrider et Suresh Srivastva en 1987 part du principe qu’un collectif parvient à traiter de sujets sensibles s’il a construit une relation de confiance en commençant par travailler des sujets plus “confortables”.

Why Are Flowers Beautiful? , conférence du physicien David Deutsch. Les êtres vivants développent des techniques de séduction pour se reproduire. En co-évolution, les fleurs adoptent des formes pour être attirantes pour les insectes. Pourquoi sont-elles attirantes à nos yeux d’humains ? Existe-t-il un code universel de la beauté ?