Replay : Design d’interfaces, un levier pour améliorer l'expérience et l'efficacité des pros

Alexis  | 06 nov 2020

Designer des interfaces digitales dédiées aux professionnels répond à des codes universels établis ces quelques 30 dernières années, à une adaptation propre à chaque secteur d'activité, mais encore et peut-être surtout à des cultures spécifiques de projet et de marque. Depuis plusieurs années, User Studio est sollicité pour concevoir ou refondre des outils métiers particulièrement pointus — transports, biologie moléculaire, énergie… Cette expérience nous a permis de nous forger des convictions fortes sur la portée de ces projets et sur leurs spécificités. En septembre 2020, Charlotte Nortier et Mathilde Vincent, respectivement Designer de services digitaux et Project architect, donnaient une conférence sur ce sujet pour Nicéphore Cité. Replay.

Qu’elles s'affichent sur l’écran d’un smartphone, d’une borne libre service ou d’un logiciel de gestion bancaire… les interfaces sont partout et permettent aux humains d’interagir avec leurs machines — et, in fine, de communiquer entre eux. 

Les interfaces en entreprise, nous les retrouvons à tous les niveaux de l'organisation : gestion administrative, supervision de chaîne de production ou encore relation client.

La qualité de l’interface permet d’améliorer la productivité et la qualité de vie au travail

Pour Charlotte, designer de services digitaux « la qualité de l’interface permet d’améliorer la productivité et la qualité de vie au travail ». La désirabilité et la simplicité d'interface ne se vérifient que trop peu souvent dans les outils que les collaborateurs utilisent en entreprise. C'est pourquoi il nous a semblé primordial de pointer les enjeux et bénéfices du design d'interfaces des outils métiers à travers cette conférence. 

Nicéphore Cité, Com and Trip et Bourgogne Franche Comté numérique proposent un rendez-vous régulier intitulé « Pensons design » auquel nous avons été conviés, en voici le replay :

Déroulé de la conférence

 

Introduction au design d'interfaces — à retrouver à 03:02

Pour introduire la session, Charlotte illustre brièvement l'Histoire des interfaces (04:25) et leur apparition dans le monde du digital dès le début de l'ère des ordinateurs.

Les interfaces et leurs interactions ont évolué au fil des années avec le développement des technologies :

Les interfaces digitales, notre sujet d'intérêt aujourd'hui, ont également évolué en termes de graphisme : du skeuomorphisme au material design, vous en saurez davantage à 12:08 de la conférence.

Ces courants graphiques sont certes liés aux évolutions des techniques mais aussi aux évolutions de la connaissance de l’utilisateur. L’utilisateur est de plus en plus intégré au cœur de la conception des interfaces (16:03).

En entreprise, ces utilisateurs peuvent être classés en deux familles : clients et collaborateurs. C'est ce que Mathilde, project architect chez User Studio, nous explique à 18:01 du replay. Elle met ici l'emphase sur les écarts de design que l'on retrouve sur les différentes interfaces.

Les collaborateurs s’occupent des fonctions administratives de support ou de maintenance sur le terrain. Les interfaces accompagnent constamment ces professionnels et la plupart du temps le budget qui leur est alloué est moindre par rapport à celui des interfaces clients. 

Généralement nous retrouvons des interfaces désirables pour les clients, qui le sont beaucoup moins pour les collaborateurs

 

Les bénéfices du design d'interfaces pour une entreprise — à retrouver à 21:13

Les intérêts du design d’interfaces au sein des entreprises sont multiples, nous dit Mathilde. Lorsque les interfaces sont bien conçues et désirables, elles fluidifient les processus internes et font, très prosaïquement, gagner du temps. Concrètement, gérer des notes de frais, un processus de recrutement ou des inscriptions à des formations grâce à des interfaces affordantes (dont on saisit immédiatement le fonctionnement) libère du temps pour des tâches moins répétitives et à plus grande valeur ajoutée.

« Nous sommes convaincus que ces interfaces métiers ont pour rôle de rendre plus efficaces et de faciliter le quotidien des collaborateurs pour agir directement sur l'expérience professionnelle » poursuit Mathilde avec conviction.

Envie d'en savoir un peu plus sur les bénéfices des interfaces métiers ? Rendez-vous à 21:13 du replay

En outre, aujourd’hui, les entreprises présentes dans des secteurs pointus qui requièrent des compétences difficiles à trouver sur le marché du travail ont besoin de créer de l’attractivité pour leurs métiers. Nous sommes convaincus que les formes données aux interfaces ont un impact sur la culture du travail et in fine sur le sens du travail. L’interface n’est pas la seule réponse mais c’est l'une des composantes de l’attractivité d’un métier pour lequel le recrutement peut être délicat.

 

Deux cas concrets d'outils métiers conçus par notre équipe — à retrouver à 37:53

Afin d’éclairer de façon concrète les enjeux des interfaces métiers, Mathilde et Charlotte mettent en valeur deux projets de design d'interfaces améliorant l'expérience professionnelle des collaborateurs.

Avec Idex, tout d’abord, le projet a consisté à la refonte de l’interface graphique d’Idesk : un outil de suivi et de pilotage à distance d'équipements fournissant de l'énergie. Il a fallu repenser le service de supervision afin de rendre les schémas techniques plus clairs et les remontées d’informations plus pertinentes. Cette simplification vise aider à la prise décision d’une intervention de maintenance.

Découvrez les challenges de conception du projet à 38:57 de la conférence :

#1 Comprendre l’environnement dans lequel s’inscrit l’outil

#2 Aider à prendre les bonnes décisions

#3 Permettra à notre client d’être autonome

Au programme : des immersions terrain entremêlées d’entretiens utilisateurs, des astuces graphiques pour trouver un style graphique attractif et bien sûr la mise en place d’un UI kit.

Avec La Poste, le projet s'est concrétisé par le prototypage d’une interface complémentaire au meuble de tri du courrier. Le but ? Standardiser la tâche de tri pour mieux relayer la suite du processus de distribution du courrier. 

Envie de connaître les challenges de conception du projet La Poste ? Rendez-vous à 49:01 du replay :

#1 Montrer le sens du travail de chacun

#2 Rechercher les bonnes interactions

#3 S’assurer de l'intégration de l’interface dans son environnement

#4 Alimenter le déploiement du nouvel outil

Au programme : créations d’interfaces intégrées aux gestes des professionnels, tests in situ, prototypage et priorisation des prochains chantiers de déploiement de l'outil.

Concevez des interfaces qui prennent les gens pour des humains, pas pour des machines, même dans le cas d’un outil métier !

Pour conclure la conférence, à l’aide de « do's » et de « dont's » (58:30), Charlotte met notamment l’emphase sur le sensible dans la conception d’interfaces qui est une conviction forte d’User Studio : « Concevez des interfaces qui prennent les gens pour des humains, pas pour des machines, même dans le cas d’un outil métier ! ».  

Mathilde conclue alors en soulignant l’importance de l'intégration des enjeux et des composants utilisateurs. Parler à leur "cerveau sensible" et savoir représenter des informations complexes en rendant tout cela désirable : c’est un métier et il faut d’ailleurs le plus souvent, pour se lancer, faire appel à une agence externe. 

Curieux·euses d’en savoir plus sur un autre beau projet de design des interfaces d’un outil métier très pointu dans le domaine de la biologie moléculaire ? Lisez notre blog :

3decision — Refonte d’un logiciel de modélisation moléculaire pour l’industrie pharmaceutique