Un labo en Champagne

Région Champagne-Ardenne, 2015

Premier labo régional public

Pour concevoir ses nouvelles politiques publiques, la Région Champagne-Ardenne souhaitait davantage s’inspirer des usages des citoyens et mettre en mouvement un large écosystème : élus, agents et directeurs des directions opérationnelles du Conseil régional, CESER, associations membres du CRAJEP, lycées, équipements culturels.
Pendant 3 ans, nous avons coordonné une équipe pluridisciplinaire d'une douzaine d'experts : journalistes, designers, consultants en espace de travail, experts en ingénierie pédagogique, acteurs de l'éducation populaire… Notre équipe s'est appuyée sur une démarche de design pour cheminer de la création de nouveaux services publics avec leurs usagers, vers la création d'un labo d'innovation régional à part entière. Elle a successivement consolidé le modèle d'organisation qui allait permettre à ce nouveau service d'atteindre ses objectifs d'innovation, dans la durée. Il nous aura fallu près de 10 semaines d’immersion pour saisir les enjeux de l’ensemble des parties prenantes.
43 689 jeunes bénéficiaires du projet Lycéo
+22% d'utilisation du service

96 partenaires culturels conventionnés
  
Bénéfices : Reconnaissance Design For Europe : Le Labo du Grand Est fait partie des 5 laboratoires d'innovation publique en France, répertorié par le programme Design For Europe parmi les 147 acteurs de l’innovation publique dans le monde. De plus, Le labo d’innovation a survécu au regroupement régional et l’alternance politique. Source : http://publicsector-map.designforeurope.eu 

User studio a su s'associer à notre projet en partenaire de confiance, et faire en sorte qu'il ne dérive pas en cours de réalisation.

Nicolas Cauchy, Directeur nouvelle offre digitale, Secafi

Pour en savoir plus sur cette collaboration, contactez Mathilde Vincent à l'adresse hello@user.io

En avril dernier, la Ministre Marylise Lebranchu inaugurait le labo d'innovation de la Région Champagne-Ardenne. Retour sur un chantier de 3 années.

C'est en 2011 que la 27ème Région, client historique de l'agence, nous contacte pour nous confier une mission bien singulière pour des designers : imaginer le labo d'innovation de la Région Champagne-Ardenne, une tâche jamais entreprise en France. Intrigués et motivés par nos expériences passées dans l'innovation territoriale, notamment à Orléans avec la Lyonnaise des Eaux, nous sautons le pas. Dix semaines de travail in-situ, des centaines d'heures d'ateliers créatifs, d'analyse du territoire, de sensiblisation aux démarches de design et de dessin de logos plus tard, le labo est né. 

Du design pour les politiques publiques ?!

15 innovateurs
64 agents
17 élus

Eh oui, pourquoi pas :) Le design met en œuvre tous les ingrédients nécessaires à la réussite d'une telle entreprise. User research, méthodes de créativité, passage du fond à la forme, à l'espace. Ou encore dégager et créer une vision, décliner une identité, autant de challenges que nous relevons tous les jours avec nos clients du secteur privé. C'est vrai que le sujet était plus "méta" que d'habitude. Mais nous avons l'habitude de prendre les projets très en amont, notamment chez nos clients grands comptes. Nous ne sommes pas à un défi près, nous avons les compétences – ou pouvons les rassembler – au sein d'une équipe pluri-disciplinaire : pourquoi ne pas les mettre à profit pour le bien commun ? Pourvu que les moyens et la motivation des interlocuteurs soient au rendez-vous !

Dans quel état d'esprit avez-vous engagé le projet ?

En fait la seule condition de notre participation à une telle aventure, la règle que nous nous sommes fixés était d'arriver au résultat concret, à la promesse : que le labo existe, avec des objectifs, un lieu et un leader. C'est désormais chose faite ! Nous avions forcément une petite appréhension, ayant pu constater à plusieurs reprises, dans nos expériences passées et dans la presse, la difficulté des collectivités à traduire dans de véritables actes des vœux de changement, de modernité, de bonne volonté. Mais nous le sentions bien, tout simplement.

Concrètement, ça change quoi pour les citoyens?

Les agents et élus de la Région sont chaque jour à la manœuvre des dispositifs publics. Ils les font évoluer, les reconfigurent… mais parfois, les méthodes traditionnelles ne suffisent plus. Car les usages évoluent ! C'est donc à ces cas épineux que nous nous sommes attachés. 

43 689 jeunes bénéficiaires

Un exemple : comment encourager les lycéens à utiliser leur carte d'accès à un réseau de partenaires culturels (cinémas, librairies, etc.) ? Pour commencer, nous avons demandé à chaque agent de se mettre dans la peau des bénéficiaires, bref d'aller voir en vrai. Aussi fou que cela puisse paraître, pour la plupart, c'était la première fois qu'ils faisaient ça !

+22% d'utilisation du service
96 partenaires culturels conventionnés

Résultat, une série de photos qui rend compte des difficultés que rencontrent les lycéens. S'en suivent le parcours utilisateur du "service", l'expression de solutions concrètes, le prototypage de ces améliorations en vue de leur test auprès de la population dans quatre villes de la Région, pour terminer par une liste d'actions prioritaires à mener dans les semaines suivantes.

Cette expérimentation à moindre échelle a non seulement permis d'améliorer radicalement l'efficacité du dispositif mais elle a offert un cadre pour tester de nouvelles modalités de travail qui ont participées à la définition du labo tel qu'il œuvre aujourd'hui.

Quels vont être les sujets du labo ?

Ainsi que le souligne Stéphane Vincent, sur le mur figurent déjà les missions à venir, portant sur les instituts sanitaires et sociaux, l’accès aux fonds européens, repenser la correspondance relative aux subventions, etc. Nous n'entrerons pas ici dans les détails des prérogatives d'une administration aussi vaste que celle d'une Région, mais aucun sujet n'est tabou. Tout le monde a le droit d'intervenir sur chacun d'entre eux, et c'est bien là le cœur du projet d'un tel labo : ouvrir les silos, pour croiser des points de vue divers, issus de services administratifs extrêmement variés, qui n'interagissent éventuellement jamais entre eux.

Une aventure à suivre !

Le labo d'innovation de la Région Champagne-Ardenne est issu d'un programme inter-régional, la Transfo. Cette expérimentation a été portée par l'association la 27ème Région, laboratoire d'innovation publique, et a été menée en parallèle dans 4 régions françaises. La Transfo visait à co-créer une culture de l'innovation dans l'administration régionale pour produire des politiques publiques qui adressent réellement les usages des administrés.
L'agence User Studio a dirigé le programme de la Champagne-Ardenne pendant les 3 années d'expérimentation. Nous avons constitué une équipe de plus de 15 innovateurs de tous bords qui ont permis à ce projet de voir le jour : Eva Ruaut, Laura Pandelle, Magali Marlin, Stéphane Vincent, Romain Thévenet, Flore Berlingen, Charlotte Rautureau, Léonie Ferry, la compagnie de théâtre forum NAJE, Axel Félicité…


Vidéo réalisée par l'équipe du labo d'innovation, à retrouver sur le blog : labo-public.fr